Un très bon cru 2010 pour le Web2Connect

Cela fait maintenant deux ans que Jamespot est partenaire de l’évènement organisé par Jean-Francois Ruiz et son équipe de PowerOn et disons le franchement : on en est ravi. Le cru 2010 était encore mieux que le précédent.

Pourtant … passer son vendredi après-midi et son samedi à l’Usine dans le 93 …ce n’est pas forcément ce qui fait rêver pour une fin de semaine et un début de week-end. Mais quand on sait que cette usine est une ancienne chocolaterie et qu’elle accueille pour l’évènement plus de 400 acteurs du monde du Web…alors là ce n’est plus la même chose.

Le principe du Web2Connect : un peu de speech, beaucoup de réseaux. Voilà ce que j’en ai retiré de marquant.

1/ Réseau social : Le fait dominant actuel. Facebook Facebook Facebook. Il n’y a que ce mot là dans la bouche de tout le monde. Les 500 millions de membres sont à la porte de tous les business. Comment les capter ? Leur parler ? Où est la limite que le business ne doit pas franchir ? Il ne s’agit pas de savoir si CA vaut la peine mais COMMENT se donner la peine. Et fidèle à son habitude, le W2C10 a donné son lot de « trucs » et retours d’expérience pour avoir, en quelques semaines, 500.000 FANS (vous lisez bien).

2/ Plateforme de diffusion : Du coup, la question se pose d’automatiser la publication dans ce fameux réseau maillé. Et comme « Content is King », il faut bien s’en occuper. D’où l’apparition de nouvelles plateformes qui s’y attaquent. Comme BigHub presenté par la Netscouade (qui passe d’agence à fournisseur de produit en mode SaaS) ou encore Socialific qui permet de gérer ses multiples comptes Twitter, FB et autres Youtube.

3/ Marketing robotique : Comme  parler devient rare er cher à ce réseau monstrueux, on voit aussi poindre les robots type auto respondeurs mais dans une logique conversationnelle. Préparez vous à vivre ce qui existe déjà dans l’industrie porno à ne pas savoir si facilement si un humain est en face de vous lors d’un Twitt…

4/ Un Web plus mature : Autre élément fort, le fait que les marques ne sont plus attentistes face au média Web mais plutôt en attente de structuration et de guidelines pour savoir quoi faire sur quel support. Un nouvel eldorado du marketing pour les ventes alimenté par des résultats qui peuvent être impressionnants.

5/ Réseau social bis : Et là pas seulement FB mais aussi en interne, en externe, avec les sous traitants, les futures recrues, les communautés de clients, de partenaires, bref. Dès qu’un troupeau business pointe son nez : une bonne raison de le socialiser. Comme l’a montré le « ThinkAbout » ou je suis intervenu qui a suscité de nombreuses questions. Avec LA question qui semblait tarauder tout le monde : UN réseau ou DES réseaux ? Mon analyse, est qu’il n’y a pas UN site Web mais DES sites Web alors il y aura la même logique pour les réseaux qui ne sont que la matérialisation des relations entre les objets numériques et nous autres pôvres humains.

6/ L’internet des Objets : Je dis pôvres humains, car Valérie Peugeot, chercheur chez Orange Labs nous a rappelé que le temps est venu où l’homme n’aurait plus le monopole de la parole. Et que le Web des objets allait devenir une norme, et que la production des données associées allait atteindre la masse critique d’un basculement. Tout comme le basculement vers les DataCenters du Cloud où elle nous a gentiment mis le nez dans la terre car le Cloud c’est avant tout de la centralisation de données. Donc du risque politique et technique à gérer. Un exposé brillant et politique comme je les aime. Au sens où la technologie ne doit pas nous faire oublier notre devenir humain.

7/ Des projets, Des projets : Par dizaines. C’est aussi la bonne nouvelle. Dans le gaming, la mort, l’amour, la maison, des idées technos farfelues, des inventeurs brillants… Un plaisir pour moi de voir que tout reste à inventer et que nombreux sont ceux qui s’y attèlent. De quoi nourrir aussi les rangs de la StartupAcademy ou du FounderInstitute (dont je suis respectivement membre du jury et Mentor) avec de futures boites à succès sans aucun doute, mais surtout avec l’envie d’inventer l’avenir plutôt que de le subir.

Donc, Merci Jeff. Une ambiance sympa et décontractée. Des pros qui ne se prennent pas la tête. Du jus de betterave/carotte/pamplemousse/banane bio et équitable. Des petits fours succulents. Et des rencontres fortes. On sera là l’année prochaine.

Publicités

A propos blogjamespot

Mené par 3 entrepreneurs dans le numérique depuis plus de 15 ans, Jamespot porte la vision que le Web transforme et accélère les nouveaux usages autour de l’information pour l’individu et dans l’entreprise. Jamespot édite le site éponyme Jamespot.com, un réseau social qui permet de communiquer à ses amis ce qui nous intéresse sur le Web en un simple clic. Jamespot.com c’est à ce jour, des dizaines de milliers de Spotteurs actifs répartis sur 12 pays. Fort de son succès croissant et de l’adoption spontanée de ce nouveau réflexe, sur le Web, Jamespot décline également une version professionnelle, Jamespot.Pro, pour l’entreprise 2.0 qui impulse la puissance du réseau social au business.
Cet article, publié dans Événements, est tagué , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s