Club Innov-It : une sélection dans les nuages

Jamespot était très fier d’être sélectionné parmi les 10 entreprises innovantes dans le domaine du Cloud, par le bien connu Club Innov-it, pour sa solution de réseau social privatif : Jamespot.pro

Mais les autres gagnants méritent aussi notre intérêt et montrent le dynamisme du secteur du cloud et donc du SaaS.

La séance avait lieu à l’hôtel de ville, jeudi 9 décembre,  le jour même ou Jacques Chirac, ancien maire de Paris est renvoyé devant les tribunaux, annonce que j’ai reçu par push sur mon iPhone par le journal « Le Monde »…drôle de coïncidence …

Louis Nauges (de REVEVOL) a ouvert le bal en évangélisant comme il sait si bien le faire sur le cloud & le SaaS pour expliquer que c’est inéluctable. Petit coup de pied de l’âne à SAP, traité de dinosaure…alors que le responsable SaaS de SAP est dans la salle… débat intéressant d’ailleurs que je prolongerai après avec lui, car SAP c’est aussi une adhérence telle à l’entreprise que le dinosaure peut voir venir…

Puis Isabelle Gavanon, avocate est venue nous expliquer que les règles changent autour du SaaS et qu’il faut se doter de sérieuses CGV et autres SLA en nous citant des exemples qui font bien peur…

¨Passons aux 10 entreprises. Dans l’ordre d’apparition à l’écran.

Camp de Bases (joli clin d’œil à Base Camp), propose de construire des bases marketing propres et de « merger » les données issues des CRM multiples. A mon avis, un marché en pleine expansion et pour lequel la mutualisation du cloud est très prometteuse.

Puis Axalot qui s’attaque au stockage, tout comme Cleverscale, représenté par son très percutant fondateur Anh Tuan Gai, issu de la cuvée 2009 du Founder Institute Paris, dont j’avais eu le plaisir d’être un des mentors. J’aime beaucoup l’image de Cleverscale : prendre le meilleur des différents Cloud existants pour optimiser le stockage et les coûts. Un peu comme si on prenait le meilleur des tops model : les yeux, la bouche etc… il s’est arrêté là, mais le public était conquis… Cleverscale est bien un top business.

Ensuite, Kwaga a été présenté par Philippe Laval son fondateur. Bien connu comme fondateur de Sinequa, belle réussite dans les moteurs de recherche sémantique. Pour info, je suis actionnaire ultra minoritaire de Kwaga…car dès que Philippe m’a parlé de son projet d’appliquer l’intelligence sémantique pour traiter des mails et aider le manager à s’en sortir au quotidien, j’ai tout de suite cru au projet.  Un an plus tard, Kwaga est disponible pour GMail dans GoogleApps et a conclu des accords OEM pour distribuer sa capacité de « Mail Company ».  Bref, ca démarre fort.

Segio Loureiro est venu ensuite présenter Secludit autour des questions de sécurité du cloud. Nouvel espace qui nécessite de nouvelles approches sur les risques.

J’ai alors présenté Jamespot et le produit Jamespot : nos références, la croissance à 3 chiffre du CA, et rappelé que c’était outre atlantique la plus forte croissance SaaS avec les levées de Jive (total 57M$), Yammer (25M$) ou encore SocialText (35M$). Bref du lourd. La vague (tsunami ?) Social est en train de pénétrer l’entreprise. Ca tombe bien, c’est notre focus.

Clever Cloud a pris le relai pour proposer une infrastructure Cloud qui ne nécessite pas de redévelopper une application pour bénéficier du Cloud. Belle promesse !

Et In-Webo a suivi sur la question de la sécurisation –encore – du cloud : comment passer à des niveaux plus importants que les simples mots de passe actuel ? C’est clair que le cloud apporte une fragilité sur cette dimension. In Webo we trust !

Et comme il faut bien gérer les infrastructures du cloud, toutes ces machines, les monitorer et minorer leur empreinte écologique, Jérémie Bourdoncle (pour info, pas de lien avec le fondateur d’Exalead), a présenté Hedera Technology qui  a pour ambition de réduire l’empreinte écologique du cloud tout en le supervisant.

Puis Christophe Mannino a fermé la marche avec ZenTicket qui propose du ticketing en ligne. Sujet bien connu. Mais dont le marché est en forte croissante. Donc beau business.

Comme vous le voyez, des projets riches et intéressants dans cette session Cloud. Qui s’est poursuivi autour d’un verre (sans alcool) pour un Networking fort utile.

Un grand merci à Thierry Chevalier & Nicolas Watin-Augouard d’Innov-It pour avoir organisé cet événement très fructueux.

Publicités

A propos blogjamespot

Mené par 3 entrepreneurs dans le numérique depuis plus de 15 ans, Jamespot porte la vision que le Web transforme et accélère les nouveaux usages autour de l’information pour l’individu et dans l’entreprise. Jamespot édite le site éponyme Jamespot.com, un réseau social qui permet de communiquer à ses amis ce qui nous intéresse sur le Web en un simple clic. Jamespot.com c’est à ce jour, des dizaines de milliers de Spotteurs actifs répartis sur 12 pays. Fort de son succès croissant et de l’adoption spontanée de ce nouveau réflexe, sur le Web, Jamespot décline également une version professionnelle, Jamespot.Pro, pour l’entreprise 2.0 qui impulse la puissance du réseau social au business.
Cet article, publié dans Événements, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Club Innov-It : une sélection dans les nuages

  1. Anh-Tuan Gai dit :

    Merci Alain pour ce billet doux!

  2. Une matinée très bien résumée.
    Merci.

  3. Chevalier dit :

    Effectivement merci Alain, quel talent !
    L’étude enligne montre que les participants ayant bravé le gel et la neige étaient très satisfait : 98% d’entre eux envisagent de participer à une autre édition et 90% des participants ont trouvé la sélection satisfaisante…

    Ci dessous quelques commentaires de l’enquête de satisfaction :

    – Très bon aperçu de toutes les tendances du cloud computing (variétés de domaines d’activité, de niveau de développement, de porteurs de projets…)
    – Bravo, continuez
    – Oui, quoique je trouve préoccupant l’absence de projet vraiment ambitieux et visionnaire. Il est vrai que, pour ma part, je porte un projet vaste, trop vaste et insuffisamment pragmatique sans doute puisqu’il peine à convaincre, et n’a pas été sélectionné par le jury de cette session. Il n’empêche : je reste sur ma faim sur le plan de l’ambition et de l’ampleur des projets.
    – Globalement, une bonne qualité des dossiers, avec certaines startups très prometteuses.
    – Fondamentalement, l’intervention de l’avocat a porté le message de se méfier des sociétés offrant un service Cloud : un comble. Par ailleurs, en termes de sociétés, peu de dossiers innovants et trop concentrés sur le côté « sécurité » du Cloud.
    – La diversité des business models était intéressante.
    – j’ai trouvé en règle générale les interventions plus riches et construites que lors des autres Innov IT auxquels j’ai participé.
    – J’ai trouvé la prestation de l’ensemble de vos candidats convaincante est d’un bon niveau.

    encore une fois merci à tous et rendez vous le 10 février sur la thématique des transports et systèmes embarqués.

    Thierry Chevalier
    animateur du Club innov-it

  4. Carine Colson dit :

    Mieux vaut tard que jamais, je ne découvre ce billet que maintenant grâce à Youseemii, merci pour ce billet 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s