Quand un réseau rencontre les réseaux

Les réseaux sociaux d’entreprise appliqués aux réseaux de franchisés

Par Alain Garnier – CEO Jamespot

On nous demande souvent quelle est la situation la plus propice au déploiement d’un réseau social interne ? Et quelles sont les problématiques business auxquelles un RSE répondra le mieux ?

Le cas des franchises permet d’illustrer ces questions de manières concrètes, tant un réseau de franchise se prête à l’effet de levier business, que procure le réseau social.

Car, un réseau de franchise est par définition… un réseau, qui implique généralement un centre de décision qui fournit à ses franchisés les moyens (marque, logistique, marketing, aide en RH…) d’accroitre et développer leur chiffre d’affaires, quel que soit leur situation.  Songez aux chaines de restaurations, de vente de mobiles, ou encore des franchises de services (pressing, aide à domicile etc…) pour vous faire une idée. Le réseau social est ainsi structuré pour répondre à l’organisation de la franchise : par régions, villes, type d’enseigne, de distribution… Pour la franchise centrale, cette solution devient un outil de communication ciblé vers son réseau.

Tous les ingrédients du besoin d’un réseau social à des fins business sont là :

1.      Des acteurs tournés vers la même problématique (la marque de franchise)

2.      Des acteurs éclatés géographiquement

3.      Une logique de rentabilité business commune

4.      L’objectif de mieux vendre qu’un indépendant sur son créneau par l’effet réseau.

Et un réseau social d’entreprise permet de regrouper tous ces acteurs afin qu’ils échangent mieux et plus vite au niveau de :

–          l’information dite « descendante » : propager plus efficacement les informations sur les nouveautés, les PLV disponibles, les consignes, les échanges sur les résultats, le recrutement, la formation etc… Le réseau social d’entreprise, permet de remplacer le mail comme canal d’information, canal qu’on sait engorgé et peu pratique.

–          la communication entre les franchisés dite « horizontale » : que ce soit pour avoir des réponses aux questions ou échanger des idées, des exemples métiers (mise en place d’une vitrine, comment gérer un retard de logistique etc…)… C’est toute l’intelligence, les bonnes pratiques et l’expérience de chaque franchisé qui remonte auprès des autres franchisés pour faire progresser le réseau.

Les franchises réparties sur le territoire sont maintenant comme voisines : échanger des infos, des documents, des bonnes pratiques, trouver des solutions, se rencontrer n’a jamais été aussi simple avec un réseau social d’entreprise.

Le rôle de la franchise centrale est bien entendu d’organiser ces échanges, de les favoriser, de les encourager et d’être le « community manager » de leur réseau de franchisés.

L’animation d’un réseau, c’est aussi l’occasion de la propagation de challenge auprès du réseau, pour créer une émulation entre les franchisés. C’est l’assurance que les meilleurs franchisés soient des exemples pour le reste du réseau et tirent vers le haut tous les autres.

La promesse est donc double :

–          pour chaque franchisé, avoir un soutien démultiplié du réseau, une proximité et une meilleure information terrain

–          Pour la franchise centrale, l’objectif est de mieux piloter et coordonner son réseau. Son rôle d’animateur devient plus fort et plus présent encore. Le réseau social lui assurera une diffusion plus grande et une participation des franchisés accrue (retour d’expérience, bonnes pratiques, problèmes rencontrés).

Jamespot a été déployé au niveau européen par Renault, à la fois dans son réseau propriétaire du véhicule utilitaire, mais aussi auprès de franchisés Renault dans les pays émergents. Et l’outil permet de répondre plus rapidement aux demandes clients sur des besoins spécifiques autour des véhicules, simplement en bénéficiant des « input » des autres membres du réseau sur des sujets pointus.

Le RSE Jamespot a été mis aux couleurs des sites et applications de Renault afin de s’intégrer dans l’univers et la logique existante.

De plus, des KPI (Key Progress Indicators), ont été mis en place pour mesurer la progession de l’impact du réseau social d’entreprise Jamespot sur l’activité.

A l’heure où la compétition entre les enseignes est de plus en plus forte, le réseau social d’entreprise est une solution d’accélérateur business qui se marie parfaitement avec un réseau de franchise pour matérialiser le réseau qui relie les hommes et les femmes qui en font la réussite.

Publicités

A propos blogjamespot

Mené par 3 entrepreneurs dans le numérique depuis plus de 15 ans, Jamespot porte la vision que le Web transforme et accélère les nouveaux usages autour de l’information pour l’individu et dans l’entreprise. Jamespot édite le site éponyme Jamespot.com, un réseau social qui permet de communiquer à ses amis ce qui nous intéresse sur le Web en un simple clic. Jamespot.com c’est à ce jour, des dizaines de milliers de Spotteurs actifs répartis sur 12 pays. Fort de son succès croissant et de l’adoption spontanée de ce nouveau réflexe, sur le Web, Jamespot décline également une version professionnelle, Jamespot.Pro, pour l’entreprise 2.0 qui impulse la puissance du réseau social au business.
Cet article, publié dans Les Chroniques d'Alain Garnier, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s