Reportage au cœur de la Moisson : un événement « In Real Life »

Lille, le 8 décembre 2011

Des bottes de paille empilées. Un arrosoir est posé devant, juste à côté de la fourche… nous ne sommes pas à la campagne mais dans l’ancienne gare Saint Sauveur, en plein cœur de Lille. L’espace culturel a été aménagé  pour recevoir les membres du Réseau Social Récolte, « Réseau Social Territorial » comme se plaît à le présenter David Moulin, directeur-adjoint des Espaces Naturels Régionaux du Nord Pas de Calais. Petits moments de convivialité entre utilisateurs…


Le public et le privé réunis au sein de  groupes d’intérêt, les « communautés »

Un groupe joyeux se dirige vers les bottes de paille et prend la pause, tabliers verts pomme et  chapeaux de jardiniers arborés avec malice. A eux tous ils représentent le noyau dur de la communauté qui s’est constituée autour de la « Trame vert et bleue », un outil d’aménagement du territoire. « Rapprochez-vous un peu » demande Barbara, la photographe, avant d’appuyer sur le déclencheur. Instantané. Le groupe se disperse.
Depuis la scène montée à un bout de la salle, David Moulin invite une autre communauté à venir le rejoindre avant la diffusion d’une vidéo la concernant. C’est ainsi au tour des Gîtes Panda,  un label auquel contribuent les Gîtes de France, les Parcs régionaux et le WWF.

Séance photo

L’un des points forts de Récolte est qu’il fédère tous types d’acteurs, du public comme du privé et c’est  particulièrement vrai pour la communauté des Gîtes Panda, animée par Florence, chargée de communication pour les Gîtes de France du Nord. « On a une communauté très dynamique » confirme-t-elle. « Et on se réunit aussi régulièrement dans la vraie vie pour des ateliers ». Un indice de l’importance des rencontres en face à face pour pérenniser les relations en ligne. Après un premier contact par messagerie, rien ne vaut l’échange des regards. Et après une discussion à bâtons rompus, rien de tel qu’une conversation plus posée, documents à l’appui, sur le réseau.

Des rencontres qui prolongent le virtuel… et le dynamisent

Si tous les membres de la plateforme collaborative ne sont pas présents, les participants sont enthousiastes. A l’image de Cathy, juriste et fondatrice d’une communauté, qui y a vu une opportunité de « rencontrer de visu d’autres membres ». Outre l’aspect convivial, l’événement permet aussi de dynamiser les échanges en ligne. « J’ai pu parler avec un autre membre sur un sujet qui me tient à cœur, et je sais que désormais je vais échanger avec lui de manière plus ouverte que si on ne s’était pas rencontrés » conclut Cathy.
Quant à Isabelle, être là était une « évidence ».  « Il y a aussi une part de curiosité, je ne connaissais pas ce type d’événement » ajoute-t-elle. Fondatrice d’une communauté qui réunit les acteurs de « Plantons le décor », elle anime un groupe de 140 personnes. Un sachet de graines aux couleurs de l’opération sera d’ailleurs remis à chaque participant de la journée. Un symbole fort, à la fois de la transposition du réseau dans le réel,  mais aussi d’enracinement…

Vers l’intelligence collective

David Moulin

Dans la salle, comme sur le réseau, il y a les timides et les extravertis, ceux qui papillonnent de groupe en groupe et ceux qui, plus réservés, observent et laissent traîner les oreilles.
«Gestion différenciée», «écotourisme», «agroforesterie»… autant de termes à la consonance exotique pour les non initiés, mais qu’ici on manie avec une aisance familière. Car c’est là le cœur du réseau social, échanger sur des intérêts communs, afin de faire avancer l’intelligence collective. Pour ce faire, David Moulin précise que « l’outil ne doit pas se substituer aux échanges dans le réel. La Moisson, c’est un temps pour mettre à profit ce qui se passe dans les communautés ». Ou comment l’échange, qu’il soit  virtuel ou réel, créé l’échange.

crédits photo : Olivier Delvaux – ENRx

Publicités

A propos blogjamespot

Mené par 3 entrepreneurs dans le numérique depuis plus de 15 ans, Jamespot porte la vision que le Web transforme et accélère les nouveaux usages autour de l’information pour l’individu et dans l’entreprise. Jamespot édite le site éponyme Jamespot.com, un réseau social qui permet de communiquer à ses amis ce qui nous intéresse sur le Web en un simple clic. Jamespot.com c’est à ce jour, des dizaines de milliers de Spotteurs actifs répartis sur 12 pays. Fort de son succès croissant et de l’adoption spontanée de ce nouveau réflexe, sur le Web, Jamespot décline également une version professionnelle, Jamespot.Pro, pour l’entreprise 2.0 qui impulse la puissance du réseau social au business.
Cet article a été publié dans ++ de réseaux sociaux, Clients. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Reportage au cœur de la Moisson : un événement « In Real Life »

  1. MOULIN dit :

    Un article à l’image de ce que la MOISSON du 8 décembre 2011 a été, qui reflète bien les ambitions du réseau : Échanges, partage et création d’intelligence collective entre acteurs des territoires du Nord-Pas de Calais.
    Merci Julie pour cet article.
    PS : puis-je le publier sur RECOLTE !

  2. blogjamespot dit :

    Merci David pour ce commentaire, cet article est vraiment le reflet de ce que j’ai perçu le 8 décembre : un moment très humain pour repartir ensuite vers les projets et la collaboration 2.0.
    Pour la publication sur Récolte, bien sûr !

  3. Ping : Jamespot lauréat des Trophées Eurocloud pour le projet RECOLTE en Nord-Pas-de-Calais | Jamespot le blog

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s