En direct du CeBIT : conférence RSE et marché allemand

Par Alain Garnier

Conférence RSE au CeBITJamespot participe au CeBIT 2012 à Hanovre, une gigantesque foire autour de l’IT qui regroupe plus de 4500 exposants sur une superficie qui représente plus de 15 fois le salon de la porte de Versailles. Juste pour donner une idée…

J’ai quand même traversé 25 Halls pour écouter une conférence sur les réseaux sociaux d’entreprises où intervenaient le responsable Sharepoint Microsoft Allemagne, un associé de T-System (intégrateur type ATOS ou CapGemini), le fondateur de Communardo (à la fois intégrateur de solutions 2.0, revendeur Atlassian mais aussi fournisseur d’une solution en propre de micro-blogging), et enfin le PDG de JustSoftware un « Bluekiwi /Jamespot » like, selon la paroisse pour laquelle on prêche…

Je vous transmets ici les sujets abordés lors de la conférence, avant de me livrer à mon « analyse » du marché Allemand.

Les sujets abordés :

–          Qu’en est-t-il de Facebook ? Le RSE est il un FB interne ? Ou est-il un autre support, nouveau, pour faire du business ? Les réponses varient : oui mais… pour à la fois prendre la dynamique FB et s’en démarquer.

–          Ok, les RSE sont vraiment formidables me dit-on, mais qu’en est-il de la privacy et du « trust » ? (le mot est revenu plus de 50 fois…). Est-il besoin de rappeler que le Cebit2012 est placé sous l’angle de la sécurité…

–          Et quid de Google+ ? est il un concurrent ? Les protagonistes sont prudents, mais, comme pour FB, imaginent que Google+ ne remplace pas un RSE véritable.

–          Ou en est-on en termes de maturité ? La réponse fuse : on n’en est plus au temps des pourquoi (mettre en place un RSE) mais plutôt du comment le mettre en place.  Tant en termes de système que d’organisation. Tout le monde acquiesce !

–          Et la génération Y ? Moins d’envie d’en parler que des autres sujets. Passage obligé, un orateur se lance et explique que c’est un facteur, pas le plus important,  loin derrière le besoin business que doit servir le RSE.

–          Comment se positionner vis à vis du mail ? Les avis sont partagés : les « grands acteurs », IBM/Microsoft pensent que le mail va encore vivre longtemps, Microsoft exposant sa stratégie de convergence Exchange/Sharepoint/Office 365 là ou les « petits acteurs » sont dans une logique de disparition du mail. Un des acteurs expliquant même que dans sa société il n’y a plus de mails internes…

–          Le RSE est-il fait uniquement pour les grands comptes ? Les « petits acteurs » le disent : non, les PME s’y mettent aussi et étonnamment c’est IBM qui renchérit sur le sujet. Bref le RSE pour tous.

–          Faut-il un ou plusieurs RSE ? Sans surprise on entend Microsoft expliquer qu’un seul est mieux pour unifier tout ça, l’intégrateur expliquer qu’il faut les connecter et les autres acteurs jouant le « ça dépend » et « il vaut mieux avoir plusieurs systèmes simples qu’un gros compliqué ». Sur l’articulation simple/compliqué, tout le monde est d’accord.

–          Sur le mode de déploiement ? Chacun s’accorde pour dire que le mode de démarrer petit et de grandir est la bonne solution. Aucun ne propose le « big bang » RSE d’un coup.

–          Quid de la connexion dans le SI ? Les réponses sont unanimes : oui le RSE doit être connecté et apporter aux métiers une nouvelle manière de travailler et de relier les applications, les données, les process… ce qui débouche sur la proposition que le RSE est l’outil qui va à terme remplacer l’Intranet.

Conférence RSE au CeBIT

Bien entendu, ces points sont un « condensé » de plus d’une heure trente de prise de parole. Ce qui m’amène ces réflexions :

–          Les sujets sont les mêmes que ceux qu’on a pu entendre au MIS2011 ou à l’Entreprise2.0 Summit,  ou que je suis sûr on va encore écouter sur le salon Intranet&collaboratif et au MIS 2012. Une sorte de conscience globale suit ce mouvement. Est ce dû au secteur ? A l’information Tweeterisée ? Je vous laisse juge de la cause…

–          Les avis étaient très convergents, très consensuels, pour le coup plus loin des débats plus vifs, et que je trouve souvent très feutrés, de nos conférences et autres tables rondes. Pas une parole pour parler des problèmes, des échecs, des fausses promesses non tenues, des difficultés d’adoption, etc… On est un peu au pays des bisounours … ou dans un marché « pushy » qui ne veut pas laisser le flan à la critique.

–          Un marché très global/US et local/Allemand, un peu comme on peut voir en France. Avec Microsoft et IBM à côté des pure players locaux : BlueKiwi, Jamespot, Yoolink, Seemy, Knowledge Plaza ou TalkSpirit. J’ai pu dénombrer rien qu’au CEBIT plus de 5 pure players, du plus implanté & financé à la startup tout juste lancée… Le marché est donc bouillonnant.

–          Un discours encore très « évangélisateur », il y avait peu d’exemples concrets si ce n’est celui d’une société de BTP qui est au trois-huit et où les équipes utilisent le RSE pour se relayer, et celui de Sennheiser qui rassemble des acteurs dans le monde entier qui peuvent ainsi rester connectés. D’où un sentiment – attention, une conférence ne fait pas un marché – que le marché allemand est moins avancé que le marché Français en termes d’implantation, ce qui m’a été confirmé par les personnes avec qui j’ai pu discuter. Avec en plus le fait que Facebook est mal perçu en Allemagne, le RSE doit se débattre avec les préjugés autour des réseaux sociaux…

Voilà des retours très riches pour nous chez Jamespot, mais qui j’espère peuvent aussi servir à la communauté RSE en France. N’hésitez pas poser vos questions & à débattre sur le blog autour de la question du marché allemand et des RSE.

Deuxième conférence aujourd’hui sur le même thème des RSEs. Avec comme intervenants l’agence DoubleYUU spécialisée dans le 2.0, Netmedianer, Commundo et T-Système, très actif dans le domaine.

Les mêmes questions autour de l’adoption et de la mise en place ont été abordées. Avec une différence par rapport au discours « tout va bien », en donnant l’exemple de projets qui ont été lancés mais n’ont pas rencontré le total succès attendu. Les conférenciers établissaient comme diagnostic que soit le réseau n’avait pas été suffisamment réfléchi en amont, soit lancé à la va-vite, soit que le management n’était pas préparé.

Au final, un discours rationnel et rassembleur qui confirme la conférence plénière d’hier.

Publicités

A propos blogjamespot

Mené par 3 entrepreneurs dans le numérique depuis plus de 15 ans, Jamespot porte la vision que le Web transforme et accélère les nouveaux usages autour de l’information pour l’individu et dans l’entreprise. Jamespot édite le site éponyme Jamespot.com, un réseau social qui permet de communiquer à ses amis ce qui nous intéresse sur le Web en un simple clic. Jamespot.com c’est à ce jour, des dizaines de milliers de Spotteurs actifs répartis sur 12 pays. Fort de son succès croissant et de l’adoption spontanée de ce nouveau réflexe, sur le Web, Jamespot décline également une version professionnelle, Jamespot.Pro, pour l’entreprise 2.0 qui impulse la puissance du réseau social au business.
Cet article, publié dans Non classé, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour En direct du CeBIT : conférence RSE et marché allemand

  1. Alain, bravo et merci pour ces commentaires et observations.
    Au titre de Transition Carrières , tout ceci me confirme que les RSE sont introduits dans l’entreprise sans aucune préparation type « conduite du changement », sans stratégie, sans formation bref tout est réuni pour que le ROI ne soit pas au rendez vous.

    Ce n’est qu’une preuve supplémentaire que le sujet est trop important pour ne les confier qu’à des informaticiens sans l’apport de assistance et de conseils purement Ressources humaines.

    Encore Merci et à bientôt

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s