Eurocloud Congress, Episode I : Cloud, Commission Européenne et Esotérisme

Par Alain Garnier, CEO Jamespot

Pendant deux jours, les 8 et 9 octobre derniers, les organisations EuroCloud de toute l’Europe (27 au total !) se sont réunies à Luxembourg pour échanger autour du Cloud et du SaaS. J’ai eu le plaisir d’y être à la fois speaker mais surtout à l’écoute de ces retours pan-européens sur un sujet qui transforme l’IT en profondeur. Je vous propose mes prises de notes – excusez parfois pour les raccourcis ou le franglais, mais toutes les sessions étant en anglais, la prise de note bilingue simultanée provoque des effets de bords – et mes commentaires/analyses à chaud, sur lesquels je vous invite à réagir. L’histoire de l’IT est en marche, écrivons-la ensemble.

Le congrès a démarré avec une invitée de marque : Viviane Reding, vice-présidente de la commission européenne. Qui, au-delà du discours de circonstances, nous a livré un seul message : « Cloud is strategic » et la communauté Européenne  sera active.

Applaudissements. On verra à travers les sessions ce qu’il en est dans le détail, notamment dans un livre blanc livré cet été par la Commission Européenne sur le Cloud…

Session : The European Cloud Computing Strategy: Key Actions
Intervenant : Carl Christian Buhr, Member of the Cabinet of Ms Neelie Kroes, European Commission

Mr Buhr nous explique qu’il y a deux ans, il était là au même congrès Eurocloud pour dire ce qu’il faudrait faire… et là il va nous dire ce qui a été fait. Ce qui est déjà pour la communauté européenne un grand changement.
Précautions prises : le Cloud est complexe. Il faut simplifier. Il s’en excuse presque…
Les questions du Cloud s’inscrivent dans le Digital Agenda : 2010-2020 que dirige Neelie Kroes. Avec trois axes principaux : création de contenu et de services, augmentation de la demande de services, accélération des réseaux.
Bien sur, on nous rappelle que l’Europe DOIT développer une large stratégie sur le  « Cloud Computing ».

Pourquoi ? Parce que la demande va augmenter, et que donc la question est seront nous acteurs ou simples spectateurs ? Et enfin, de nombreuses règles vont en découler, il faut donc une vision horizontale pour pouvoir gérer cette transition. Le marché aura besoin de régulation. Car le Cloud change en profondeur les règles autour des datas, etc…

L’objet est donc une mise en place avant fin 2012 de ces directives. Avec un cadre légal sur les droits, les données, la protection et la privacy. Ensuite, des efforts en terme de R&D pour booster le marché.
Il faut noter que le but est aussi l’adoption rapide du Cloud dans tous les secteurs d’activité pour gagner en productivité.

Je note que le danger de cette approche est pour moi clair : que l’Europe finance massivement la formation des Européens à l’adoption des acteurs US du Cloud. Merci l’Europe !
D’autant que le représentant de la commission rappelle que cet agenda n’est pas justement de faire un super-cloud européen ni de forcer à l’intégration des infrastructures nationales de Cloud.
Au moins, c’est dit. L’Europe du « laisser faire » est aussi à l’œuvre sur le Cloud. Nos impôts vont payer des actions concrètes d’éducation, de formation et d’évangélisation pour qu’Amazon, Google et Microsoft gagnent définitivement la bataille du Cloud…

Les impacts principaux sont attendus sur les producteurs, notamment les telco, les équipementiers et les services providers. Mais aussi sur la demande et là du coup de nouveaux usages portés par des startups.
Aujourd’hui, je constate que les startup SaaS ont toutes migré en effet sur le Cloud. Avec un Amazon par exemple qui permet à toutes ces sociétés d’aller plus vite. Les telco ont intérêt à se dépêcher à venir sur le marché avant que tout le monde soit déjà embarqué dans un Cloud US  qui du fait des investissements restera le standard.

4 actions concrètes sont déjà en marche :
–          Digital single market (on n’en saura pas plus…)
–          Access to content online
–          Simplify transactions (e.g eID)
–          Trust and Confidence (e.g Data Protection)

Et trois actions clés :
–          Faire le tri dans la jungle des standards.

  • ETSI coordonne les acteurs et les standards (sécurité / interopérabilité)
  • ICT : spécifications techniques pour les data
  • ENISA : certification volontaire

–          Avoir des contrats « fair » et sûrs

  • Travailler sur les conditions générales de vente
  • Egalement sur des SLA (Service Level Agreement)
  • Ecrire un code de conduite

–          Des partenariats Cloud

  • Identifier les besoins de la sphère publique
  • Achats groupés par les pouvoirs publics
  • Préparer le marché pour bénéficier au privé.

Le représentant de Neelies Kroes nous annonce qu’un budget de 10M€ va être débloqué pour que les pouvoirs publics écrivent quelles sont les spécifications du Cloud attendues par les instances publiques…

Là je me dis, quelle utilité ? Le Cloud existe déjà à large échelle…. On aurait dû leur donner 1M€ pour qu’ils analysent les besoins en terme de spécifications. Ou mieux 100.000€ pour comprendre et proposer une méthodologie de choix pour analyse les besoins. Voir, 10000€ pour une vision préalable à l’action.
Pour info, je suis ok pour leur donner 100€ pour qu’ils aillent boire une bière. Au moins, on perdra moins notre temps et tout le monde sera content.

Bref, face à l’enjeu du Cloud, l’Europe pond du texte. Pas des moyens à la hauteur des enjeux pour que les infrastructures, les réseaux mais surtout les startups de demain éclosent et proposent des services clés pour ce nouveau secteur. Quand on sait qu’il faut 500M€ pour créer un Cloud digne de ce nom…
En revanche, on est sûr d’avoir pondu dans 10 ans des juristes normatifs, des consultants spécialistes en agenda 2020.

Dans la salle, un Slovène prend la parole et repose la question sur les 10M€ en disant qu’il a déjà entendu ça et qu’a priori un seul consortium va tout faire et toucher toute la somme… Que c’est tellement complexe qu’il ne voit pas comment ça va se faire. La réponse est que ce genre de propositions n’est pas claire pour celui qui la lit dans le document de proposition alors qu’en fait c’est beaucoup plus clair vu de l’intérieur. J’aime beaucoup cette réponse. Qui me fait penser que la commission c’est comme un texte ésotérique. Si  vous ne comprenez pas, c’est normal. Les initiés, eux, s’en débrouillent.

J’entends (je découvre) que la commission vient d’accepter les organisations de standardisation du Web : OASIS, W3C … comme des « vrai » producteur de normes qui pourront être reprises comme normes Européennes… Et on faisait comment avant ?

Final de Mr Buhr, Horizon 2020 : connecter la commission Européenne dans le Cloud et discussions internationales pour le libre échange autour du Cloud. Bien. Si on reprend mon analyse : en 2020, on négociera avec les leaders américains pour savoir comment mieux les acheter de manière libre.

Sur le « claim » la stratégie Cloud de l’Europe c’est top. Dans le détail… je reste sur ma faim.

Publicités

A propos blogjamespot

Mené par 3 entrepreneurs dans le numérique depuis plus de 15 ans, Jamespot porte la vision que le Web transforme et accélère les nouveaux usages autour de l’information pour l’individu et dans l’entreprise. Jamespot édite le site éponyme Jamespot.com, un réseau social qui permet de communiquer à ses amis ce qui nous intéresse sur le Web en un simple clic. Jamespot.com c’est à ce jour, des dizaines de milliers de Spotteurs actifs répartis sur 12 pays. Fort de son succès croissant et de l’adoption spontanée de ce nouveau réflexe, sur le Web, Jamespot décline également une version professionnelle, Jamespot.Pro, pour l’entreprise 2.0 qui impulse la puissance du réseau social au business.
Cet article a été publié dans billet d'humeur, Evénements. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Eurocloud Congress, Episode I : Cloud, Commission Européenne et Esotérisme

  1. Ping : Eurocloud Congress, épisode III : Qui gagnera la bataille du Cloud en Europe ? | Jamespot le blog

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s