6 questions à Alain Garnier, fondateur et dirigeant de Jamespot – Interview réalisée par Sollan

Alain SollanFondé en 2001, Sollan est un acteur incontournable de l’ECM (Enterprise Content Management) spécialisé dans le conseil et l’intégration de solutions spécifiques.
Toutes les 2 semaines, Sollan retrouve une personnalité du monde de l’ECM et lui pose 6 questions. Cette semaine, ils sont allés à la rencontre d’Alain Garnier, fondateur et dirigeant du réseau social d’entreprise Jamespot.

1. SOLLAN, VOUS CONNAISSEZ ?

Oui ! J’ai connu Sollan dès l’arrivée de Bruno (CEO de Sollan, ndlr) en 2003. Nous sommes voisins alors cela facilite le rapprochement. Même si nous avons déménagé récemment nous restons très proches.

2. JAMESPOT C’EST QUOI ?

Jamespot est un éditeur spécialisé dans les réseaux sociaux d’entreprise. Nous proposons une solution en mode SaaS dans le Cloud pour nos clients, grands comptes et PME, afin qu’ils organisent leur processus de collaboration. Le réseau social d’entreprise permet ainsi de connecter les personnes et le contenu afin d’échanger, communiquer, élaborer des documents et ainsi recréer dans le numérique les échanges permanents des process métiers, les réunions, les projets, tout ce qui fait la vie d’une entreprise.

Et la force de Jamespot, c’est que tout cela se fait en paramétrage sans code. Une phase de description de la mécanique sociale est nécessaire en amont (objet, champs, état d’indexation, de workflow, etc.), mais cette phase peut se faire uniquement avec du paramétrage et sans une ligne de code.

3. QUELS MÉTIERS ADRESSEZ-VOUS ?

Nous sommes transverses, nous adressons tant les départements communication, R&D, de service, de vente, etc.

A partir du moment où  les collaborateurs sont amenés à gérer des projets et qu’ils ont accès à un ordinateur, une tablette ou un smartphone, ils entrent dans un processus de collaboration. L’objectif de Jamespot est de déporter une partie des mails et échanges téléphoniques dans notre solution pour améliorer les process, aller plus vite, créer du collectif, des référentiels documentaires, communiquer largement, au bon endroit et ainsi permettre au nouvel entrant de trouver l’information plus facilement.

Nous amenons un nouveau souffle par rapport aux mails ou un intranet. C’est la même transition, en moins brutale, que le passage du papier au mail, sauf qu’au lieu de passer du papier au numérique, on passe du numérique au numérique ++.

4. DONC LE RSE C’EST AVANT TOUT DE LA GESTION DE CONTENU ?

Effectivement, Chez Jamespot, on fait de la GED (gestion électronique de documents), du DAM (Digital Asset Management) du BPM (Business Process Management) et même du search avec notre moteur de recherche local (à facettes, full text, etc.),  mais de manière simplifiée et sociale. Jamespot permet par exemple à l’utilisateur qui dispose d’une vidéo sur son smartphone de la publier simplement à ses collègues ou encore d’indiquer la transition d’état pour un document de problème à résolu sur un incident. Mais Jamespot est avant tout un outil collaboratif (le cabinet Lecko nous a d’ailleurs positionné dans les meilleurs outils de collaboration français) qui permet d’outiller le processus de collaboration, aujourd’hui évanescent et omniprésent, via la gestion des processus avec des objets métiers et des actions sociales.

Ainsi, Jamespot peut s’apparenter à un CMS (Content Management System) avec la possibilité de créer du contenu via modèle à la Drupal, avec au minimum un titre, une description, une date, des champs (texte, contenus, fichiers attachés, link, etc.) auxquelles on ajoute des templates de présentation, un Intranet, selon le degré d’adoption des utilisateurs, certains l’utilisant comme leur nouvel intranet, d’autres pas encore, un outil de knowledge management parce que nous conservons des traces de ce qu’il s’est passé, des fameuses bonnes pratiques, mais sans avoir besoin de les capitaliser vraiment. Le moteur de questions/réponses où les collaborateurs choisissent les meilleures réponses par rapport aux questions en est un exemple. D’ailleurs chez Jamespot on ne fait pas du Big Data mais du Smart data. Parce que nos données sont qualifiées, nous pouvons ainsi faire de l’analytique sur celles-ci.

5. POUVEZ-VOUS NOUS DONNER DES EXEMPLES DE CAS D’USAGES, CAS CLIENTS ?

A la SNCF, notre réseau est l’outil de remontées des incidents et permet la propagation de l’information voyageur de bout en bout, du train au quai, au décisionnaire ou dans l’autre sens, ce avec des effets de boucle courte de prise de décision ; chez Renault, notre système permet d’accélérer les réponses à appel d’offre et devis pour tout le réseau pro + (environ 2000 personnes) en Europe et au Brésil. Le réseau permet aux collaborateurs d’élaborer leur devis plus rapidement en améliorant la communication entre les services financiers,  technique, les carrossiers extérieurs, etc. Les échanges se font en temps réel et le gain de temps est considérable.

Nous travaillons également beaucoup avec les associations professionnelles qui utilisent le RSE comme outil de communication auprès de leurs membres, et avec des myriades de PME  qui sont passées d’une bureautique poussive à un système dynamique de communication de collaboration, d’ouverture et de partage.

6. QUELLES ÉVOLUTIONS PRÉVOYEZ-VOUS SUR COURT ET LONG TERME ? 

A mon sens, la collaboration va se retrouver au cœur du pilotage de l’activité, le RSE va ainsi devenir un système central de l’organisation.  Plus généralement, nous notons des taux de croissance à deux chiffres chez les éditeurs, le secteur se porte bien et doit continuer à grandir. D’où la naissance d’Efel Power (cluster d’éditeurs français lancé en décembre dernier ndlr), dont je suis le président. Efel Power veut défendre la french touch et son apport à l’écosystème numérique, à celui des entreprises dans le cadre de leur transformation à venir. En effet qui de mieux que les éditeurs français pour comprendre les contextes métiers des entreprises françaises, l’enjeu local, l’écosystème, etc.? Le RSE on est un cas typique de la transformation de l’organisation des entreprises. En numérisant les flux il permet désormais de réfléchir aux process de l’entreprise qui composent l’intelligence de la boite et non plus à l’organisation des process métiers. La capacité stratégique d’une boite à construire son avenir passe ainsi par la maitrise de ces process. L’écosystème français et européen a donc tout intérêt à se créer des systèmes à son image, pour éviter des règles qui ne nous rendent pas compétitifs. Nous disposons d’un certain style de collaboration lié à notre culture, très convaincant sur l’innovation et le design que nous devons préserver.

Un article rédigé par Sollan et disponible sur le site www.sollan.fr

 

Pour en savoir plus sur Jamespot, ou sur les RSE :

Bouton testez logoBouton ecosystèmeBouton 285 ; 110 rappel 2Bouton 285 ; 110 Mercredi

 

Pour en savoir plus sur EFEL Power : www.efel.fr

 

Publicités

A propos blogjamespot

Mené par 3 entrepreneurs dans le numérique depuis plus de 15 ans, Jamespot porte la vision que le Web transforme et accélère les nouveaux usages autour de l’information pour l’individu et dans l’entreprise. Jamespot édite le site éponyme Jamespot.com, un réseau social qui permet de communiquer à ses amis ce qui nous intéresse sur le Web en un simple clic. Jamespot.com c’est à ce jour, des dizaines de milliers de Spotteurs actifs répartis sur 12 pays. Fort de son succès croissant et de l’adoption spontanée de ce nouveau réflexe, sur le Web, Jamespot décline également une version professionnelle, Jamespot.Pro, pour l’entreprise 2.0 qui impulse la puissance du réseau social au business.
Cet article, publié dans Nos actualités, Revue de presse, est tagué , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s