C.A.S.H – Chapitre 3 – Le Middle Management

Feuilleton-de-l'été

Chapitre 3 – Quête n°2 : Le Middle Management

Soutenu par Jean-Pierre, Bertrand organisa une première réunion de travail avec le « Codir » de l’entreprise (ceux qui, de près ou de loin dirigent la société au côté de Jean-Pierre).

Furent donc conviés Simon le responsable commercial – toujours partant pour les réunions ; Fabrice le directeur technique – qui lui est moins enthousiaste ; Nadia et Sophie les deux directrices de projets – les siamoises de la société ; et Vanessa, l’assistante de Jean-Pierre, qui s’occupe un peu de tout  (administration des ventes, intendance, RH … et parfois coach attitrée de son patron…)

Le thème de la réunion fut simple : déterminer les indicateurs à mettre en place pour le projet « Together» – c’est le nom qu’a choisi Jean-Pierre pour fluidifier l’organisation, la gestion documentaire et la communication interne.

Mais à peine les participants installés et les cafés lancés, Simon prend la parole : « Dis-moi Jean-Pierre, combien de temps va durer cette réunion ? Car vois-tu j’ai une grosse propale en route et je n’ai pas de temps à perdre pour des trucs de stagia… enfin, je veux dire, pas très utiles et dont je ne comprends pas l’objectif. »

À peine Jean-Pierre essaye de prendre la parole pour lui répondre, que déjà Fabrice en rajoute une couche « je suis totalement d’accord, j’ai rencontré Bertrand et il m’a parlé de son nouvel outil de RSE – je veux dire Réseau Social d’Entreprise pour ceux qui ne connaissent pas -, mais on n’a pas de budget pour ce type d’outil, et moi je n’ai pas le temps d’en développer un !»

La réunion semble bien mal engagée… et voilà que Vanessa prend la parole à son tour : « Tu as raison Fabrice. Mais en attendant, moi, de ce que j’ai compris de mes entretiens avec Bertrand c’est que le système va m’aider à remonter les infos des consultants sur tous les projets clients. Car aujourd’hui, je passe un temps fou pour tout coordonner. Pire, les consultants passent aussi un temps important pour communiquer leurs avancements. J’en parlais avec Sophie d’ailleurs »… Sophie, qui s’empare du « micro» : « d’autant que depuis quelques mois, les clients trouvent nos propales trop chères. On passe trop de temps sur les dossiers. C’est le marché qui nous pousse ».

— brouhaha—- La réunion part en « freestyle ». On est loin de l’objectif de la réunion… quoique…

Jean-Pierre reprend quand le silence revient « Bon. C’est clair pour tout le monde je crois : d’un, ce n’est pas un projet d’outil. De deux, ce n’est pas pour faire joli. C’est FON-DA-MEN-TAL. Fondamental pour rester compétitif. Fondamental pour grandir. Alors je repose la question : quels sont nos indicateurs métiers ? »

Le silence est plus pesant que le brouhaha de tout à l’heure. Chacun comprend que c’est important pour Jean-Pierre. C’est rare qu’il soit directif.

Nadia qui n’avait rien dit jusqu’à présent tente un timide « le temps de réalisation projet par exemple ? »

« C’est exactement ça » renchérit Bertrand : « ce qui compte, ce n’est pas combien on échange de documents, ni de commentaires mais bien votre indicateur métier central : la marge sur chaque projet. Avec comme accélérateur de performance l’outil de réseau social d’entreprise paramétré pour vos besoins métiers dans vos process. »

« On dirait un consultant » envoie Jean-Pierre en forme de boutade, ce qui détend l’atmosphère et fait rire tout le monde.Studieusement ils s’y mettent avec des objectifs, des métriques… Bref, au bout d’une heure l’essentiel est posé. Ils savent ce qu’ils veulent et comment le faire.

L’outil sera mis en place à travers un projet pilote, piloté par Nadia et concernant un client important mais qui aime le changement.

Et comme chacun sait, le changement, c’est maintenant ! …

11 12 13

Retrouvez le prologue de C.A.S.H ici , et l’épisode 2 ici


  Bouton-Jamespot-ecosystème-285-110  Bouton-Jamespot-DEMO-285-110  Bouton-Jamespot-TESTEZ-285-110

Publicités

A propos blogjamespot

Mené par 3 entrepreneurs dans le numérique depuis plus de 15 ans, Jamespot porte la vision que le Web transforme et accélère les nouveaux usages autour de l’information pour l’individu et dans l’entreprise. Jamespot édite le site éponyme Jamespot.com, un réseau social qui permet de communiquer à ses amis ce qui nous intéresse sur le Web en un simple clic. Jamespot.com c’est à ce jour, des dizaines de milliers de Spotteurs actifs répartis sur 12 pays. Fort de son succès croissant et de l’adoption spontanée de ce nouveau réflexe, sur le Web, Jamespot décline également une version professionnelle, Jamespot.Pro, pour l’entreprise 2.0 qui impulse la puissance du réseau social au business.
Cet article, publié dans Communautés, La saga de l'été, Les instantanées, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s